Ce que j’aimerais (pas) avoir en France – "Vie de France"

Il paraît que les Japonais cultivent une certaine fascination pour la France. Il paraît. Conséquemment, il paraît que tout ce qui se rapporte à notre beau pays fait fureur au Pays du Soleil levant. Il paraît. S’il est bien connu qu’une certaine marque dont les sacs griffés d’un célèbre monogramme s’est fort bien implantée, en tous cas tout autant que la marque compatriote responsable du sac Kelly (que je confonds toujours avec Hello Kitty), la passion des Japonais pour notre pays réputé pour sa gastronomie atteint son paroxysme pâtissier à travers une chaîne de restaurants portant le doux nom de Vie de France (en français dans le texte, c’est plus chic). L’ambition de « Vie de France » est la suivante : « faire découvrir aux Japonais les joies des bonnes pâtisseries cuisinées dans les four à pain traditionnel (que tout bon français possède chez lui, selon la publicité affichée dans les restaurants), révéler toutes les saveurs des viennoiseries, du pain et de l’art de vivre à la française » [sic].

Ah ah. Mais en fait, pourquoi pas : après tout, les sushis seraient devenus l’un des plats les plus populaires chez les bons Parisiens (parce qu’il y a aussi des mauvais Parisiens), et l’on ne compte plus les restaurants tenus par des chinois faisant à la fois des rouleaux de printemps (vietnamiens), des salades de papaye (thaïlandaises), des sushis (souvent confondus avec des makis) et même parfois des kebabs. C’est beau la mondialisation. Armés de cette pensée, décidés à faire preuve d’autant de tolérance que d’humour, mais surtout rongés par la faim (puisqu’ELLE et moi avions passé la journée à tenter de ne pas fondre sous le soleil d’Odaiba), nous avons décidé de tenter l’expérience et franchi l’une des nombreuses échoppes de la marque réparties un peu partout dans Tokyo.

Rentrer dans un « Vie de France », c’est un peu comme rentrer dans un Starbucks la première fois : c’est propre, ça sent le sucre, ce n’est pas désagréable, mais il y a quelque chose qui cloche. Chez Starbucks, c’est l’odeur de café qui flotte sans réellement avoir l’odeur du café (en tous cas, pas celui que mon papa préparait le matin avant d’aller au travail, ni le café revigorant et digestif des repas de famille). Chez « Vie de France », c’est l’odeur qui n’a rien à voir avec celle d’une bonne petite boulangerie-pâtisserie française : le nez cherche le parfum caractéristique du four à pain, l’oreille traque les petits crissements du pain que l’on découpe, les yeux cherchent les baguettes, les Paris-Brest, les éclairs au chocolat voire les Forêts Noir quand l’esprit joueur se demande si, cette fois, le boulanger a fait la différence entre « chocolatines » et « pains au chocolat ». Chez « Vie de France », non, rien de tout cela : vous avez le choix entre les croissants au melon, les croissants briochés au citron, les brioches au sucre blanc, les gâteaux au citron étranges, les pains-perdus au chocolat, bref, du très sucré, et, finalement, une pâtisserie très anglo-saxonne. Prenant notre courage à deux mains et nous disant que cela nous pouvait pas être pire que les lamelles de foie de bœuf crus, nous avons opté pour ceci :

De gauche à droite : pain-perdu au melon vert, tartelette au citron et vernis à ongle MAQuillAGE.

Verdict ?

Finalement, tout ce qui vient du Japon n’est pas forcément bon à prendre mais l’expérience culinaire s’est transformée en expérience culturelle intéressante et enrichissante. En goûtant à « Vie de France », je me suis mis à plaindre les Japonais qui n’auront pas la joie de découvrir les vraies pâtisseries françaises, en seront peut-être même déçus, et m’a fait réaliser que, vue de la France, le Japon dans les assiettes se résume probablement pour beaucoup de personnes aux sushis au thon espagnol, aux makis au Nutella (quand les sushis ne sont pas allégrement confondus avec les makis) et à la salade de choux. C’est sûr que ça fait réfléchir.

Moralité : « Vie de France » au Japon, c’est comme « Brian in the Kitchen » : qu’ils y restent ! :) Par contre je veux bien de ces délicieux petits pancakes :

PS : Promis, après cet article, j’arrête de vous parler de choses sucrées, qu’elles se boivent ou se mangent, et m’attaquerai au whitening.

Crédit photo : Me, Myself and my M9

4 commentaires

  1. Ahahaha ça me rappelle vraiment les « boulangeries » en Corée..!! la devanture et le nom en français (« Paris Baguette » par exemple) y sont, mais pour ce qui est des pâtisseries.. rien à voir ! >_<
    Et ce que tu dis sur les européens qui résument la culture culinaire japonaise est tellement vrai… mais renseignez-vous bon sang, soyez curieux de découvrir les vrais mets traditionnels et populaires ! :D

  2. Si vous pensiez trouver une jolie boulangerie remplie de pains et pâtisseries tout comme en France c’est raté car ce n’est PAS une boulangerie. C’est ce qu’on appelle un pan-ya (boutique de pain) : différents pains salés ou sucrés. On peut y faire tout un repas (ce qui est très populaire au Japon) ou une pause.
    Même si c’est marqué comme en France il ne faut pas oublier que tout ce qui vient de l’étranger est transformé et adapté au goût japonais.

    Quoi qu’il en soit, Vie de France est mon pan-ya favori au Japon. Tout y est délicieux.

    1. Bonjour :)

      Merci beaucoup pour votre commentaire, j’ignorais que ce type de « bakerie » portait le nom de « pan-ya ». A vrai dire, lorsque nous y sommes entrés, c’était surtout par curiosité et pour savoir « à quelle sauce nous allions être mangés » ^^
      Après, c’est certain qu’étant donnée la manie des Japonais de tout adapter à leurs goûts (et ils ont raison), je pouvais difficilement m’attendre à des chocolatines et des baguettes jambon-beurre.

      NB : Je vous souhaite, d’avance, un excellent futur séjour pour septembre prochain ;)

  3. Ils n’ont pas de baguette-beurre-saucisson???? Sacrilège :p

    Non mais, sérieusement, je suis restée bloquée sur « croissant au melon »…miam miam miam.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :