Ce que j'aimerais avoir en France – K's Hostel

Soyons fous : vous venez de décider sur un coup de tête de prendre un billet d’avion pour Tokyo. Hop hop hop, 10 minutes pour faire ses valises, une petite heure pour aller à Roissy (valable uniquement si vous habitez Paris), 12 heures de vol pour aller à Tokyo et là, c’est le drame. Dans votre précipitation, vous ne savez pas où vous loger. Ca tombe bien : Modjo a la solution pour vous !

A un jet de pierre du quartier d’Asakusa, à deux pas de la station Kuramae, se niche la plus sympathique auberge de jeunesse qu’il m’ait été donné de fréquenter (bon, il y a bien l’auberge de jeunesse de Mons, en Belgique, mais c’est pas le sujet du jour) : le K’s hotel d’Asakusa (qui est donc à Kuramae, si vous avez tout suivi) fera un camp de base parfait pour toutes vos expéditions à venir.

Au premier abord, comme beaucoup de choses au Japon, l’auberge ne paie pas de mine derrière ses murs jaune mimosa et sous sa chevelure de fils électriques enchevêtrés (mesure anti-sismique typique du Japon, c’est pas glamour mais c’est efficace). Mais après un vol épuisant, par 37°, je peux vous garantir que la fraicheur à l’intérieur et la promesse d’une douche réparatrice seront les bienvenues.

Pour le voyageur intrépide et sans le sous, que vous soyez étudiant, amoureux en goguette, petite famille ou entre amis (genre road trip), le K’s hotel offre tout ce dont vous pourriez rêver, et bien plus encore.

Des prix tous doux.

Avec ELLE, nous avons opté (enfin, ELLE a opté, j’ai suivi) pour une chambre avec lit double à 3400¥ par nuit, par personne (soit, pour 10 jours, environ 680€ pour un couple). Les suites familiales sont à 13800¥ (138€) et les dortoirs, en fonction de leur capacité d’accueil, entre 2800¥ et 3000¥ (28€ et 30€).

Bien évidemment toutes les chambres sont climatisées (les Japonais sont fourbes et cruels, mais quand même pas à ce point), avec accès au WiFi à tous les étages. Certes elles ne sont pas bien grandes, juste la place pour un grand lit à l’occidentale, de quoi ranger les valises et une petite table pour les objets divers, mais ne me dites pas que vous allez au Japon pour passer votre journée dans votre chambre d’hôtel ?

Vous l’aurez remarqué, il n’y a pas de toilettes, car celles-ci, ainsi que les douches, sont communes. Mais j’y reviendrai plus tard.

Un personnel aux petits oignons.

Fait rare : le personnel parle parfaitement anglais. Vous me direz que, dans le tourisme, c’est normal, mais vous constaterez rapidement dans les rues que, sans rudiment de japonais, parler avec l’autochtone est plus que… euh… pas évident. Outre le parlé, il y a le sourire et le dynamisme. Les employés sont tous des jeunes, disons, entre la vingtaine et la trentaine, très accueillants, sans chichi, toujours prêts à discuter de votre journée et à vous conseiller de nouveaux lieux à visiter.

Régulièrement de petits évènements sont organisés, afin de faire connaissance avec l’équipe et les autres résidents : dégustations d’Umeshu (alcool de prune) et de Sake, dégustation de « Shaved Ice » (littéralement « glace rasée », il s’agit de glace « râpée », réduite en petite poudre, noyée sous du sirop de melon, menthe, frais, ume, et que sais-je encore), sans oublier les parties endiablées de jeu vidéo (Wii et PlayStation obligent).

Accessoirement, ils ont refusé que nous remboursions le lit que nous avions cassé, mais ça, c’est une autre histoire… (^_^)

Une propreté exemplaire.

Ma première expérience avec une auberge de jeunesse était à Lyon, en voyage scolaire. A 15 ados dans un dortoir, lits grinçants, propreté douteuse, douches communes (mais genre, vraiment communes, comme dans des vestiaires après un match de rugby), le gentil prude que je suis avait quand même quelques appréhentions.

Avec K’s Hotel, rien de cela. Les chambres sont nettoyées quotidiennement, les douches sont des cabines individuelles lavées toutes les heures, comme les toilettes (forcément high-tech) et les lavabos. On peut marcher pied nu sans arrière pensée autre que la crainte de salir le sol et, pour ne rien gâcher, une mini laverie est disponible, avec le linge qui sèche en deux temps trois mouvement (en tous cas en été, à l’air libre).

Des rencontres… occidentales.

J’aurais pu vous épargner ce paragraphe, mais en fait non. Vous me direz que vous n’allez pas au Japon pour rencontrer des Européens, ou Américains, mais finalement, c’est toujours chouette de connaître les motivations de chacun. Et avouez que c’est quand même sympa de pouvoir de discuter avec un Autrichien et un Canadien de l’avenir du monde assis dans un canapé en plein Tokyo. :)

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : un Canadien, un New-Yorkais, un Californien, une Française, un Autrichien, une Allemande et deux Polonais.

 

Et puis, parce que je ne savais pas comment finir l’article, deux petites photos « voyage » :D

7 commentaires

  1. Glace pilée, non ? :p

    1. Glace pilée ! J’ai cherché le mot pendant 10 minutes, et puis j’ai pensé au sirop, donc j’ai laissé comme ça. :D

  2. Mitsukouette · · Répondre

    Rhalala ça fait rêver et quand on parle que succinctement anglais (c’est à dire en clair niveau scolaire qui remonte au lycée) on fait comment :D ?

    1. Prends un petit livre type « parler le japonais en voyage ». Le japonais passe bien mieux que l’anglais ! Apprends quelques structures de phrases simples, les formules de politesse et gardes le sur toi au cas où :)

  3. Aha c’est génial, j’avais été dans leur filiale de Kyoto lors de mon premier voyage au Japon, un endroit vraiment impec ! Depuis je descend toujours dans leur auberge dès que je fais un saut chez les nippons !

  4. C’est typiquement le genre d’hotel que j’adore, pas de chichi mais quand même agréable, pas cher, fonctionnel, propre. Si un jour je me décide d’aller au Japon j’y séjournerai c’est sûr.

    1. On fera un road trip entre beauté addicts o/ (et on perdra des coéquipières dans les Matsumoto Kiyoshi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :