Pourquoi la beauté ?

Cette question aurait typiquement pu être posée par ma mère en regardant mes produits de beauté s’accumuler et en s’interrogeant sur l’utilité et l’efficacité de chacun.

Cette question, je me la suis aussi posée. Après tout, pourquoi ma passion pour la beauté, et non pour les lapins (ah mince, c’est aussi le cas…), la photographie ou encore le cosplay ?!

Je n’ai pas été contaminée par cette passion par qui que ce soit dans ma famille. Ma grand-mère maternelle et ma mère s’astreignent au minimum en matière de beauté. Je ne me souviens pas avoir eu droit à des conseils particuliers, ceux appris pendant notre enfance et qu’on garde ensuite pour toute la vie.

La beauté, je m’y suis dirigée petit à petit, et certains éléments m’ont aidé…

Au tout début de mon initiation, n’ayant pas un père m’offrant des produits SK-II (histoire vraie lue sur un blog tenue par une Asiatique), je me suis dirigée vers une crème Evian, du maquillage Bourjois et L’Oréal.

Puis, un jour, je suis rentrée dans une parapharmacie et y est découvert les produits Bioderma et Uriage suite aux conseils d’une vendeuse. Je tenais le bout, j’avais une base de routine. J’ai longtemps conservé ces mêmes produits, papillotant un peu (mais beaucoup moins que maintenant). Je n’étais pas encore gravement contaminée comme je l’étais maintenant. En maquillage, je mettais du fond de teint (avec un SPF, je tenais déjà à mon teint de Blanche-Neige), de la poudre, de l’eyeliner et du mascara.

Je me souviens qu’à 14 ans, j’avais acheté une poudre compacte Yves Saint Laurent et un gloss Guerlain (tous les deux discontinués) à l’espace duty-free de l’aéroport de Moscou. Je pensais avoir fait une bonne affaire (j’avais entendu parlé des légendaires différences de prix entre les produits taxés et ceux non taxés)… Je vous laisse imaginer la tête de mes parents en voyant ces produits dans les mains d’une gamine !

Au début de la seconde année de ma licence, mon amie japonaise (Aya !) m’a offert mes deux premiers produits de maquillages japonais : Un mascara et une palette Majolica Majorca. Je me suis essayée aux fards à paupières, et ai beaucoup aimé.

C’est avec mon premier véritable emploi que j’ai complètement sombré : achats de soins pour le visage, le corps, de maquillage, de pinceaux… J’accumulais, même trop (la preuve, je compte vendre une dizaine de produits bientôt).

C’est bien beau tout ça, mais ça ne répond pas à la principale question, celle du titre : Pourquoi la beauté ?

Je vous passerai une certaine période de ma vie et la réduirai à ces quelques mots : un problème d’image. Je suis loin d’être la seule personne au monde à l’avoir, d’autant plus qu’il s’exprime de différentes façons selon chacun. Prendre soin de mon visage, apprendre à mettre en valeur mes traits, et porter une attention à mon corps que jusque là j’ignorais m’a beaucoup aidée.

La routine que j’exécute matin et soir est une habitude qui me rassure, et qui me permet d’acquérir plus de confiance, de m’apprécier et est un point positif de ma journée. Là où certains y voient un exercice long, j’y vois un moment de détente  que j’aime allonger (j’ai rajouté plusieurs soins pour le corps par jour début janvier, par exemple !).

Tout comme les vêtements, les produits de beauté racontent une histoire et en disent long sur les préférences et les objectifs (avoir un teint naturel, une peau sans taches…) des personnes. Ce qui explique sûrement pourquoi j’affectionne tant lorsque les gens ouvrent leur vanity et m’explique pourquoi ils aiment tels produits, quels effets ils ont… Et si ces gens ne me montrent pas leur vanity, je ne peux m’empêcher d’ouvrir leur armoire à toilette en toute discrétion… Je suis trop curieuse.

Pour finir, je pars aussi du principe que je n’ai qu’un seul visage et corps, et que je dois en prendre soin du mieux que je peux. Et comme dirait Sasha : « vieillir oui, mais vieillir avec grâce ! » :D

Une citation d’une blogueuse qui ne vous est pas inconnue. Ces quelques lignes ont trouvé écho en moi, et montrent avec justesse ce que je peux ressentir avec un produit de beauté. Peut-être est-ce le cas pour vous aussi :)

La semaine dernière, quand j’ai croisé ce flacon, au comptoir Shiseido, j’ai arrêté de respirer net : c’est une fiole de beauté de princesse qui se pomponne avant de se coucher dans son lit de voiles, de Victorienne éperdue d’amour devant son psyché, de voyageuse qui transporte ce précieux élixir dans ses malles, à dos d’éléphant. Un flacon contenant le secret de beauté des reines et des belles des contrées lointaines, se pomponnant sous le Soleil Levant.

Source : Shiseido Mon Amour par Boucle d’Or et les 3 gloss.

Source photo : MyWomanStuff.

 

8 commentaires

  1. Merci pour cette réflexion, du fond du coeur… Et du vanity, hihihi !
    Cela fait vraiment écho à ce que j’ai dans la tête en ce moment. Et j’adore également ces moments, matins et soirs, où je prends soin de ma peau. Comme un cadeau, un espoir, un rêve.
    J’ai également trouvé la citation très adaptée et très belle.

    1. Je t’en prie !
      Je crois que je ne comprends pas les gens qui n’aiment pas se pomponner avec des soins matin et soir. Je trouve ça tellement apaisant, et j’aime voir les résultats, c’est motivant !
      Mais bon, chacun ses trucs. Certaines personnes me demanderaient sans doute pourquoi je n’éprouve aucun plaisir en conduisant ou en buvant un verre de vin.
      Le compliment sur la citation revient à Boucle d’Or, j’espère qu’elle passera par là ! ^^

  2. Bonjour Sarah et toute l’équipe de Modjo qui me donne le goût des produits asiatiques! Merci mille fois pour cette belle mention qui me touche beaucoup! Et pour ce bel article qui me fait dire que nous sommes plusieurs comme ça à avoir cette passion de la beauté, et qu’il s’agit juste de se trouver pour échanger enfin, comme les membres d’une confrérie. À très bientôt!

    1. J’espère que tu pourras un jour goûter au plaisir de quelques produits asiatiques, surtout qu’ils sont spécialisés dans les soins anti-taches, de quoi trouver des merveilles (je pense notamment aux masques à l’arbutine de My Beauty Diary, je pense en faire une revue le mois prochain !)

  3. Mitsukouette · · Répondre

    Si en plus Sasha nous fait de belle citation o/
    Ton article m’a donné un peu de nostalgie car finalement gamine aussi j’aimais me maquiller, prendre soin de ma peau (enfin débuter quoi :p) et puis il y a eu un gros vide à ce niveau là et j’ai enfin repris goût à tout cela et en particulier grâce à Sasha qui m’a fait découvrir les vraies routines soins où l’on se chouchoute et surtout on se masse, mon visage me dit merci et j’apprécie grandement ces moments de la journée.
    Et je prends enfin le temps de regarder ma peau pour voir ce qui lui fait du bien ou non, après tout on écoute bien son corps ;)

    1. Je crois aussi pouvoir dire que c’est grâce à Sasha aussi que je me suis mise sérieusement aux soins, il y a deux ans maintenant ! (si elle passe par ici, elle apprendra quelque chose, héhé !)
      En tout cas, tu expliques tout très bien : se chouchouter, se masser, s’écouter. Ces petits soins quotidiens aident à affronter la vie, et permettent de se recharger !

  4. Bel article. Je crois que parmi les beauty addict, beaucoup ont commencé à cause d’un problème d’image. ça peut être les boutons ou autre. Et puis au fil du temps, le « traitement » est devenu « plaisir ». Du coup même quand on a plus de problème on continue à prendre soins de soi parceque, c’est tellement agréable :p Et surtout un peu de narcissisme ne fait pas de mal. J’adore voir ma peau devenir de plus en plus belle avec tel ou tel produit :p

    Et oh mon dieu, j’adore aussi connaître les routines de soin de tout le monde, c’est une obsession xD

    1. C’est exact ! J’avais aussi de l’acné (disparu grâce à la pilule) que j’ai essayé de combattre. Puis mes routines anti-boutons se sont transformées petit à petit en routines éclat/anti-âge/hydratation/anti-microkystes/anti-brillance…
      Je suis pareille, je flique ma peau pour voir les moindres améliorations. Et dès qu’il y en a une, je suis joie. Je crois même connaître les moindres pores de ma peau XD (mais j’évite aussi de me regarder avec un miroir x100 car c’est déprimant, du coup, je me contente d’un miroir normal)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :