Les magazines de beauté japonais (prenez-en de la graine les Français !)

En France, il doit y avoir trois magazines de beauté à tout casser qui se battent sur les étalages des marchands de journaux, dont les deux tiers sont consacrés à la chirurgie esthétique (ça fait rêver, hein ?).

Je ne pourrai vous dire avec exactitude le nombre de magazines consacrés  à la beauté qui existent au pays du Soleil Levant car il y a plein de sous-catégories. Il y en a qui parlent exclusivement de maquillage/soins de la peau et un peu de coiffure, d’autres qui parlent de la même chose mais pour les plus de 50 ans, d’autres exclusivement consacrés au nail art ou à des tutoriaux de coiffures, d’autres sont axés sur les massages, ou bien sur « comment avoir un body de ouf à tout âge »… Et patati et patata.

C’est pareil pour toutes les catégories de magazines. Prenez la catégorie animaux, vous avez cinq magazines sur le chiens, cinq autres sur les chats, un sur les poissons et un sur… LES LAPINS ! Non, vous ne rêvez pas, les lapins ont un magazines spécialement dédié pour eux, un truc de 200 pages. Les lapins de France et de Navarre peuvent, quant à eux, aller se rhabiller. Il me semble que je viens de changer de sujet pour parler d’une autre de mes passions. Sans transition, revenons à la beauté.

Crédit image : Biteki août 2012

En France, Votre Beauté fait pâle figure à côté de Biteki, VoCE, Bea’s Up et MAQUIA (pour ne citer que mes chouchous). Prenons Biteki : il y a 250 pages environ (publicités incluses évidemment, mais quand même).

Dans celui de ce mois d’août, vous pouvez y trouver :

  • une trentaine de page consacré à des looks, avec tutoriaux, produits conseillés, et astuces.
  • cinq pages de tutoriaux pour se masser le visage en fonction de chaque produit (gommage, nettoyant, lotion, émulsion, crème…)
  • une dizaine de pages avec des exercices pour mincir et des recettes diététiques.
  • une vingtaine de pages sur les meilleurs produits élus dans chaque catégorie (sur la période de novembre 2011 à juin 2012, si je comprends bien)
  • encore des tutoriaux pour se maquiller avec des mises en situations (pour un rendez-vous amoureux, pour une sortie entre copines…)
  • Puis s’en suivent des tutoriaux de coiffures, des présentations de nouveautés comme une voiture avec vitres anti-UV (oui, c’est un produit de beauté à part entière), encore des recettes, encore des astuces, encore du blabla sur des soins, des tests de produits, des favoris de personnes reconnus dans le monde de la cosmétique…

maquia-tuto-sourcil

Crédit image : MAQUIA

Si vous voulez vous mettre aux magazines de beauté japonais, sachez ceci :

  • VoCE est destiné aux filles ayant de gros revenus, ayant plutôt la trentaine/quarantaine. Ici point de Gemey Maybelline ou de KATE, mais que du SUQQU, du SK-II, du Clé de Beauté, du Lunasol, du Kanebo et ainsi de suite… Bien évidemment, les marques européennes ont leur place puisqu’elles ont les faveurs des Japonaises (…). Le problème avec ce magazine, c’est que même si on déteste les produits de luxe, on a envie de tout acheter. True story.
  • MAQUIA est l’entre-deux entre VoCE et Biteki.
  • Biteki cible plutôt les filles dans le milieu de la vingtaine. Contrairement aux looks très corporate proposés par Voce, il y a des jeunes filles arborant des looks mignons (mais pas hyper kawaii avec des faux-cils et des paillettes de partout). Il y a encore majoritairement des marques de luxe, mais ce n’est pas étonnant de voir du Integrate ou du Majolica Majorca.
  • Bea’s Up propose plus de produits bons marché. L’équilibre haut de gamme/bon marché est plutôt respecté dans le choix des produits, je dirai.
En cliquant sur les liens, vous êtes directement amenés sur un site chinois où vous pouvez consulter tous les magazines qui vous plairont. On ne peut pas télécharger les photos cependant.
105
106
Crédit images : Bea’s Up juin 2012

Honnêtement, la barrière de la langue ne pose pas vraiment de difficulté, vu que tout est expliqué étape par étape avec photo à l’appui. Seul soucis : pour connaître le nom et/ou les teintes des produits. Connaître les katakanas est un plus pour lire tout ça.

Où les acheter  ? A Junku ou à Book Off (version japonaise) sur Paris, à Opéra. Par contre, niveau prix, ça fait très mal. Comptez une quinzaine d’euros pour un magazine récent.

Le matin, elle se fait un masque à la lotion avec la fameuse machine qui produit de la vapeur Panasonic.

068

Elle, le soir, elle se fait un masque avec une crème Helena Rubinstein.

067

Crédit images : MAQUIA juillet 2012

12 commentaires

  1. C’est clair que la comparaison avec Votre Beauté fait mal, trés mal… x)

    J’aime beaucoup Biteki aussi! Et je ne connaissais pas Bea’s Up!
    En tout cas quel bonheur de feuilleter (virtuellement) ces mags. Je ne comprends rien mais comme tu l’as dit les images suffisent. Les tutos make up sont vraiment excellents. Y’a toujours des looks pour tous les goûts.

    Bref, ces mags sont vraiment hyper bien faits et même si les rédac’ doivent recevoir des produits en pagaille, les articles font moins « publi-reportage » que dans « nos » mags Français.

    Par exemple quand ils font des tests comparatifs, des blind tests. On voit qu’il n’y a pas de complaisance (en tout cas largement moins que pendant les nullissimes « victoires de la Beautés » ou je ne sais plus quoi…).

    1. Seul VoCE met le paquet niveau « promotion de grandes marques ». Dans celui de l’année dernière, y’avais un dossier d’au moins cinq pages sur le Visionnaire avec des études, des photos d’une conférence et tout le bordel…
      Bea’s Up vaut vraiment le coup. Avec Biteki, ce sont mes magazines préférés (sûrement parce que y’a moins de grandes marques xD).
      Mais là, ceux de septembre sont moyens (en tout cas pour Biteki et MAQUIA, j’attends Bea’s Up avec impatience sur le site chinois *-*)

  2. Je ne connais pas ces magazines mais cela me donne envie de les découvrir. Par contre la question que je me pose concerne l’influence des annonceurs sur les articles et les produits présentés : ont-ils la mainmise sur le contenu rédactionnel comme en France où on se demande toujours quelle crédibilité accorder aux mérites attribués à certaines nouveautés.

    1. Aucune idée à ce sujet, malheureusement. Si je savais lire un minimum le japonais, je pourrai sûrement en dire plus :/

      Après, je crois cependant à la véracité des produits présentés par les filles interrogés (les Japonais sont friands de ces articles avec les Beauty Top où les lectrices votent sur les sites).

      Un truc qui me plaît aussi, c’est que les journalistes de beauté japonaises sont connues et tiennent un twitter et un blog. Elles laissent filtrer plein de nouveautés à l’avance (et ça, c’est cool)

  3. ohhh j’adorerais avoir un de ces magazines mais je doute qu’il y ait ça par ici, dans le grand est rugueux ! on ne peut pas les obtenir par internet j’imagine ,???

    1. Si, on peut les commander sur Amazon il me semble !

  4. je me demandais : tu pourrais m’en procurer un si je t’envoyais de l’argent ??? pardon j’abuse mais je suis fan du Japon, fan de beauté… Je bave depuis que j’ai lu ton post !!!

  5. Merci pour les liens !! Il y a 2 ou 3 ans maintenant un ami m’avait ramené du japon le « magazine » (vu la taille du machin je sais pas si on peut appeler ça un magazine) Vivi, c’est beaucoup de mode mais il y a aussi un peu de maquillage et de coiffures avec les étapes par étapes, franchement rien à voir avec les magazines français ! J’aimerais bien retrouver ça chez nous, c’est quand même beaucoup plus sympa, quand on voit qu’on a le droit à 3 pages maquillages et 1 page coiffure en général…

  6. Merci pour les adresses à Paris :)

    C’est vraiment le genre de magazine dont 90% des pages m’intéresseraient vraiment. Je n’achète pas souvent des magazines féminins tout simplement parce que la rubrique beauté est celle qui m’intéresse vraiment, puis j’aime pas énormément lire non plus =D En général je feuillette juste un peu la rubrique mode mais c’est tout, même si j’aime bien m’habiller.
    Enfin moi j’imagine que pour 15€ ça devrait en valoir le coup :)

    1. Honnêtement, je les garde religieusement, et je m’y replonge régulièrement (pour des astuces make-up, des tuto, ou pour les massages par exemple). En plus, on peut avoir des cadeaux ! Avec celui du mois d’août, j’ai eu 5 échantillons de shampoing et 5 d’après-shampoing sans silicones (les Japonais commencent à s’y mettre). On peut avoir des goodies Anna Sui ou Jill Stuart aussi !

      Après, on peut toujours les télécharger sur le net (sur zasshiko par exemple)

  7. On peut aussi se procurer les scans des magazines de manière gratuites. J’ignore si vous accepter de poster ça sur votre site pour la raison évidente que ce n’est pas très légale et que il est quand même mieux d’acheter le magazine, cependant je peux l’indiquer individuellement pour les personnes que ça intéressent. On ne trouve pas toujours tout les numéros mais c’est déjà intéressant. ^^

  8. Merci pour ces infos, moi qui cherchait depuis quelques temps où lire ces magazines (j’avais cherché un peu sur les applications de lectures de magazines, style Zinio, qui proposent des mags japonais, mais rien trouvé).

    Merci pour le lien du site chinois, c’est excellent, en plus il y a des mag dans plein d’autres domaines (couture notamment!!)

    (Et si jamais petite info, tu peux télécharger les magazines en utilisant un gestionnaire de téléchargement, tel qu’Internet Download Manager p.ex…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :