Le masque noir Tai Chi d’Herborist ou la déception.

En été dernier, je suis tombée sur un kit de miniatures Herborist comprenant le masque noir et le masque blanc (vendu ensemble dans un gros pot en forme de yin et de yang pour le format classique), la crème contour des yeux revitalisante et raffermissante (qui m’a donné des grains de millium, mais quelle surprise !) et la crème de jour revitalisant et raffermissante. Le tout était vendu à 9,90 euros. Ce qui m’avait surtout intéressée parmi tous ces produits, c’était le masque noir qui promettait de purifier la peau sans pour autant avoir la texture de l’argile. Il me paraissait moins desséchant.

IMG_0103

Description :

Le masque noir est un nettoyant efficace, capable de retirer les impuretés à la surface de la peau, telles que les résidus de maquillage et les cellules mortes, et de nettoyer les pores. Il permet d’obtenir une peau vraiment nette et propre et une sensation de fraîcheur. Il est composé principalement de Pivoine Rouge (plante connue dans la tradition chinoise pour ses vertus purifiantes).

IMG_0108

Conseils d’utilisation :

Appliquez le produit uniformément en fine couche sur l’ensemble du visage. Massez délicatement pendant 5 minutes. Retirez ensuite le produit à l’aide d’une éponge et rincez le visage à l’eau tiède.

Texture :

IMG_0111

Odeur :

Sent très légèrement le plastique.

Effets et appréciations :

Qu’ils sont mignons les gens qui ont composé ce masque ! Il faut masser ce masque cinq minutes. Déjà, la perspective de me masser le visage avec ce masque dont la composition semble bien chimique ne m’enchante guère. Mais soit, laissons tomber nos préjugés, et expérimentons. Ils préconisent de ne mettre qu’une fine couche sur le visage, et c’est là que ça coince. On ne peut pas masser ce masque pendant cinq minutes avec une fine couche, pour la simple et bonne raison que la matière s’accroche à la peau. Normalement, les massages se font sur une peau bien glissante (ce n’est pas pour rien qu’on les fait avec de l’huile) pour éviter d’abîmer la peau, de la tirer dans tous les sens… Ici, c’est impossible, à moins de mettre la dose de produit (ce que j’ai fait). Même en mettant une dose généreuse, je devais arrêter de me masser au bout de 2-3 minutes (c’est toujours ça).

IMG_0114

Vient ensuite l’étape du rinçage. Pour l’éponge, j’ai choisis une konjac. Le masque s’en va plutôt bien mais en insistant, chose que je déteste. Je n’aime pas trop appuyer sur ma peau, la frotter… Il reste parfois des morceaux tenaces comme à la base des narines. Si vous n’avez pas d’éponge douce, vous êtes fichue. Retirer ce masque avec les mains s’avère long et fastidieux, surtout qu’il faut encore frotter. Du coup, l’astuce que j’ai trouvé (j’ai jeté mon éponge konjac entre temps, elle était déchirée), c’est de rincer le masque en se lavant les cheveux. J’imagine que d’avoir de l’eau pendant cinq minutes sur le visage aide à enlever ce masque sans un quelconque instrument. Mais bon, il ne faut pas trop vite se réjouir, il en reste parfois encore.

Après tous ces efforts, on s’attendrait à être dûment récompenser et à avoir un teint plus net… Et bien, non. Je n’ai vu aucune différence. Et ne comptez pas non plus sur moi pour laisser poser le masque blanc que l’on doit aussi masser, et qui contient des silicones.

IMG_0105

En conclusion :

Médiocre est le mot. Entre ce masque et la crème contour des yeux, j’ai été vaccinée contre Herborist !

Je rajoute quelque chose : j’ai des grains de millium avec les contours des yeux contenant des silicones, mais ce n’est pas le cas avec tous. Mon contour des yeux supporte très bien le Sulwhasoo ; )

9 commentaires

  1. Ahh oui je m’en rappelle de ce combo masque blanc&noir, j’avais bien aimé le packaging. J’ai bien fait de ne pas tenter l’expérience ^^.

  2. Ben zut alors ! Moi j’ai testé et approuvé le masque noir de Shills mais je ne l’appliquais que sur la zone T sinon, bonjour les dégats !!
    Je vois vraiment pas comment on peut masser une telle texture !

    1. Je me demande si parfois les formulateurs pensent vraiment à l’utilisation concrète du produit ^^;

      1. C’est clair !! Et s’il n’y avait que ça ! ;-)

  3. lessencedeguerlain · · Répondre

    (Tiens, tu as changé de domaine ?).

    Je n’ai fait le masque noir et blanc à la suite que deux fois, et je l’ai rincé à la main pour le premier… J’étais sacrément fière de moi quand il ne restait plus rien :D. Le masque blanc à la suite fait chauffer ma peau, mais je sais qu’elle est réactive donc bon. Je suis d’accord pour ta conclusion, je n’ai pas été plus convaincue que ça finalement.

    1. Changé de nom de blog et de domaine, carrément ; )
      C’est bête, j’ai jeté le papier où la composition était écrite, et je pense que ça aurait été bien utile !

  4. Pour ma part ces masques marchent super bien sur moi. A chaque fois ça me laisse la peau purifiée avec une bonne de mine de ouf!

  5. Ah mais je viens de voir que tu n’as utilisé que le noir? En faite le noir et le blanc s ‘utilisent ensemble. Il faut faire le noir, rincer puis faire le blanc.

    1. Oui, je sais, mais le blanc contient plein de silicones, et ma peau n’aime pas ça, c’est « microkystes » assuré. Néanmoins, même avec le noir, je pourrai voir une différence, même minime, mais là, rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :